WIE GOTT IN LE TOUQUET

CREES POUR UN GAGRAGE
ET TERRASSE SUSPENDUE AU TOUQUET


La villa Catsy existante est constituée d'une seule entité
construire au milieu des années 1960.
Le projet prévoit d'implanter,
sur la partie arrière du terrain et de manière très discrète
depuis l'Avenue des Sables,
une entité à l'écriture architecturale contemporaine
répondant à la fois à la villa existante
mais également et surtout à l'environnement
et à la végétation du jardin du nord-est de la parcelle.
Les programmes s'y établissant sont
un double garage complété d'un local de jardin.
Le projet s'implante de manière à s'écarter
de la limite séparative avec la parcelle contiguë
comme exigé dans la réglementation mais également
afin de limiter la coupe d'arbres de haute tige
présents et des terrassements importants.
L'emprise de l’allée carrossable existante est conservée
et légèrement prolongée afin d'aménager les abords
de l'ensemble avec un dallage en pierre bleue.
La porte de garage est placée de manière perpendiculaire
par rapport à la voirie afin de minimiser son impact.
La création de cette entité permet également
d'établir une terrasse surélevée par rapport au sol
afin de mieux profiter de l'ensoleillement
et d'atténuer les inconvénients d'un jardin à l'arrière
exposée au nord-est.
En outre, le projet prévoit,
tout en prenant acte de la réalité de la topographie du terrain,
de redessiner finement la limite entre
les deux parties du jardin,
la partie engazonnée jouxtant la villa existante
et la petite pinède sur les hauteurs du terrain,
en s'adossant sur la dune et en décrivant une ligne courbe
à la fois en plan mais aussi en élévation.
Le muret existant démarquant cette limite est prolongé, redessiné.
Un claustra vertical vient recouvrir de manière progressive
le muret puis le garage afin d'en effacer les limites.
Tandis que les murets et murs du garage
sont réalisés en enduit blanc pour rappeler
ceux de la villa existante,
la verticalité des éléments
en métal laqué d'une teinte cuivre ou brun bronze
évoque la verticalité et la couleur des pins en arrière-plan.
Enfin, le projet a prévu, un travail paysager
pour le jardin comprenant une végétalisation
le long de la façade sud-ouest du garage,
une végétalisation d'une moitié de la toiture terrasse
du garage dans le prolongement de la dune existante
ainsi que la replantation des quelques arbustes
et arbres à haute tiges (pins de type pinus pinaster)
supprimés pour l'implantation du projet.

  • PHOTOS
  • CONSTRUCTION : 73 M2
  • ANNEE DE REALISATION : 2017