VILL’A REDANS LA DUNE

VILLA INDIVIDUELLE
AU TOUQUET


Le terrain concerné se situe sur la commune du Touquet Paris-Plage,
le long de l'avenue du Maréchal Foch
à proximité immédiate de l'intersection de cette dernière
avec l'Avenue Louis Quételart,
importante artère traversant d'ouest en est la forêt du Touquet.


A l'architecture contemporaine,
la villa s'établit autour de l'intention
de s'adapter à la topographie dunaire marquée du site.
La construction est positionnée au centre de la parcelle,
dans l'axe longitudinal du terrain
et avec une libre circulation autour.
Ce choix d'implantation permet
de répondre à plusieurs intentions de base à savoir :
la volonté de limiter la coupe d'arbres
à hautes tiges et de créer une distance
avec les constructions environnantes
qui sont construites en mitoyenneté,
la nécessité au projet de s'ouvrir vers le jardin au sud
et enfin le respect des règles d'urbanisme (prospects, retraits).
A l'instar de plusieurs villas le long de l'Avenue,
la villa créée est construite en adossement sur la dune,
en position dominante par rapport au domaine public.
Cette position, qui révèle la qualité du caractère dunaire
de la forêt du Touquet,
permet également au projet de s'insérer au cœur
de la végétation existante.
Afin de s'intégrer au mieux à l'environnement
et de limiter son impact visuel,
le projet s'établit autour d'une colonne de circulation verticale
desservant les différents espaces de l'habitation
par demi-niveaux de part et d'autre de la dune.
Ce choix permet en outre de rendre les relations
entre les différents étages plus fluides
et de créer des liens visuels entre certains espaces
tout en permettant au projet de s'adapter
et de se poser en fonction de la géométrie de la dune existante :
de profiter la contrainte de la topographie du terrain.
Aussi, c'est cet aspect du projet qui est principalement valorisé
dans le dessin de la façade donnant de l'Avenue du Maréchal Foch :
les lignes horizontales soulignées
viennent révéler et souligner les différents niveaux
de l'habitation et répondre à la verticalité
des grands arbres le long de l'avenue.
Les ouvertures, verticales,
viennent également en echo à la verticalité des arbres.
Côté sud, une terrasse puis une piscine attenante
prolongent les espaces de vie de l'habitation


La teinte du bardage bois recouvrant
les trois principaux volumes côté est s'éclaircit
pour évoquer l'aspect ascensionnel du projet.
Côté jardin, en partie haute du projet,
la villa devient blanche (enduit lisse)
et s'ouvre largement en fonction de l'orientation
et des espaces intérieurs (espaces de séjour).
Les bandeaux horizontaux et les couvertines
seront traités en teinte blanche.
Au sud de la parcelle,
le garage existant construit dans la dune est remplacé
par la piscine enterrée qui surplombe le reste du terrain
tout en créant une distance entre les terrasses privatives
et la servitude de passage.
L'ensemble des éléments construit
en soubassement des volumes principaux
seront traités en enduit teinte anthracite
afin de créer un effet de contraste.