VILLA POP

MAISON INDIVIDUELLE
SUR LE NORD

Projet de référence,
l’environnement de la villa Pop est unique :
à la périphérie d’un village
et proche de la métropole lilloise,
il offre un espace privatif très verdoyant.
Le terrain est délimité
par une longue et haute clôture en maçonnerie traditionnelle.
Cette grande propriété autrefois appelée « le château »
a été découpée en deux grandes parcelles.
Sur l’une d’elle subsiste encore les bâtiments
caractéristiques de l’architecture rurale du XIX° siècle.
L’autre partie vierge de tout ouvrage,
offre une belle perspective de terrain
et les atouts pour y développer un « château contemporain ».
La demande du client :
intégrer une construction dans ce tissu rural
et y concevoir une maison individuelle contemporaine
qui se positionne suivant les intérêts
du terrain et de son environnement proche.
L’accent est porté surtout sur les zones d’ensoleillement
et les vues donnant sur les différents espaces extérieurs
comme les terrasses ou les traitements paysagés.
Le concept développé repose sur deux axes majeurs.
Une grande « colonne vertébrale » fait office de très longue galerie
qui commence à l’entrée basse de la villa pour finir au cœur
des espaces supérieurs du niveau principal.
Cet étage, composé d’un grand séjour,
d’une belle cuisine salle à manger et d’une suite parentale
se matérialise suivant un volume
perpendiculaire clôturant ainsi la perspective.
Un autre beau volume posé sur une partie du rez-de-chaussée
développe une sensation de mouvement
et de légèreté grâce au grand porte à faux
surplombant une des terrasses minérales.
Cette dynamique est parachevée des voiles saillants
et Un choix pour des matériaux simples
(enduit lisse, verre et aluminium)
et des formes très sculpturales
accentue le décalage avec l’architecture locale environnante.
Le découpage et la succession des différents volumes
autour des rampes douces
desservant chaque niveau selon le relief du terrain
permettent à la lumière de rentrer en permanence dans l’habitation
et développe des transparences jusqu’aux limites de la propriété.