EXTENSION AU NATUREL

EXTENSION ET REHABILITATION
D'UNE VILLA PICARDE A PERONNE

Depuis la route, l’ensemble avec des façades
à faux colombages est celle d’une belle villa picarde
de l’entre-deux-guerres.
Une fois le seuil franchi,
la surprise est totale en découvrant
une habitation très moderne :
Espaces décloisonnés, lumiere,
larges baies vitrées sur le jardin.
Séduits par le grand et beau terrain
planté d’arbres fruitiers
et bordé d’une rivière en contrebas,
les Maitres d’Ouvrages envisageaient
dans un premier temps de démolir la bâtisse
afin de construire une nouvelle construction
au milieu du verger.
Suite à la premiere visite du site,
il nous semblait impératif,
étant donné la qualité architecturale de l’existant,
de renoncer à cette optique
et de diriger leur choix sur un réaménagement complet
avec une extension ouvert sur la nature !...
Le parti architectural
a donc été de préserver l’enveloppe
de la maison existant avec sa structure en U,
mais de supprimer une extension inappropriée,
datant des années 1890,
située entre les deux ailes de retour, sur l’arrière, coté jardin,
pour la remplacer par une extension de 30 m2.
Reliée à la partie ancienne
par une verrière utilisée comme puits de lumiere,
entierement vitrée sur deux de ses cotés
pour établir une liaison permanente avec l’exterieur,
l’extension prend toute sa force par sa radicalité.
Coiffée d’une toiture terrasse à débord,
l’extension affirme son caractère contemporain
et transfigure totalement l’esthétique
de l’ouvrage à l’aide du grand bassin
situé dans la perspective.
A l’intérieur,
le rez de chaussée a été entierement réaménagé
et propose des espaces plus spacieux
et ouverts les uns sur les autres.
Afin de rompre l’uniformité de cet ensemble,
le sol en grand carrelage
dans l’existant est traité en harmonie
avec un beau parquet bois pour le nouveau salon.
La sensation de « non-frontière » entre le dedans
et le dehors est optimisée
par les terrasses exterieures également
en bois exotique et par le reflet infini
de l’eau avec la nature.